top of page
Rechercher

Tarawih : Une Exploration Profonde et Controversée

Dernière mise à jour : 5 déc. 2023

En 2005, émergeait pour la première fois "La prière de Tarawih", une œuvre qui allait susciter des débats enflammés dans les cercles théologiques. Au fil des années, cette exploration courageuse et approfondie a évolué, s'enrichissant de nouvelles perspectives et réflexions. Aujourd'hui, en 2023, une nouvelle édition voit le jour, promettant une lecture enrichissante et controversée.

Maamar Metmati auteur du livre "la prière de tarawih"
Maamar Metmati auteur du livre "la prière de tarawih"

Chapitre 1 : Genèse d'une Quête Théologique

L'auteur nous plonge dans l'année 2005, où une rencontre inattendue avec un hadith provocateur lance une quête de vérité théologique. Ce hadith, appelant les croyants à prier dans le confort de leurs foyers, ébranle les fondements traditionnels de la pratique de la prière de Tarawih. La question clé émerge : pourquoi persistons nous dans une pratique qui semble en contradiction avec cet enseignement ?

Chapitre 2 : Douze Années d'Investigations

L'auteur partage son parcours de douze années d'investigations intenses. Des traductions et des rééditions sont réalisées, élargissant l'audience du livre et approfondissant la réflexion sur la prière de Tarawih. Les nuances linguistiques et culturelles sont explorées, mettant en lumière des éléments souvent négligés.

Chapitre 3 : Révéler l'Innovation Cachée

La vérité est trop souvent dissimulée par ceux qui tiennent la tradition comme inébranlable.


L'ombre de la croyance en Omar ibn Khattab est évoquée, suscitant des questions sur la nature de la croyance et la place du Prophète lui-même. L'auteur affirme avoir découvert un mensonge, une dissimulation délibérée qui remet en question les fondements de la pratique de la prière de Tarawih.

Chapitre 4 : La Quête Inachevée de la Vérité

Malgré des années de recherche, l'auteur reconnaît l'insaisissabilité de la vérité absolue. Cependant, il offre des perspectives suffisamment convaincantes pour remettre en question les traditions établies. La quête de la vérité devient une invitation à la réflexion pour le lecteur, l'encourageant à remettre en question ses propres croyances.

Chapitre 5 : Les Subtilités du Langage Théologique

Les propos d'Omar : "Quelle bonne innovation !"

Ces propos sont scrutés à la loupe. L'auteur souligne la complexité des nuances théologiques, notamment la distinction entre l'innovation au sens linguistique et au sens théologique. Les "savants" tentent de minimiser la portée théologique en soulignant le caractère linguistique de l'innovation, mais l'auteur met en évidence la nature sacrée de la prière de Tarawih, laissant peu de place à une interprétation purement linguistique.

Chapitre 6 : L'Ordre de Prier Chez Soi

Les enseignements du Prophète sur la prière chez soi sont rappelés, mettant en lumière l'importance de cette pratique. Le hadith de Zaid ben Thabit souligne la réaction du Prophète face à une tentative des compagnons dans la prière collective. L'auteur pose la question cruciale :

Comment une pratique en contradiction avec un enseignement direct du Prophète peut-elle être qualifiée de "bonne innovation" ?

Chapitre 7 : L'Innovation Théologique Condamnée

L'auteur démontre que les Tarawih contredisent le Coran et la Sunna à plusieurs niveaux : l'ordre de prier chez soi, l'absence de législation formelle pour cette prière, la préférence de la prière individuelle, et le non-respect du principe de la Sunna sur les prières surérogatoires. L'argumentaire s'appuie sur une analyse rigoureuse des sources islamiques, révélant une contradiction fondamentale.

Chapitre 8 : L'Équivoque des Tarawih Non-Obligatoires

Bien que certains affirment que les Tarawih ne sont pas obligatoires, l'auteur met en avant le rôle d'Omar dans l'institution et la généralisation de cette pratique. Des lettres ordonnant cette prière sont citées, soulevant la question de savoir si cette non-obligation est une équivoque ou une réalité. L'auteur s'interroge sur la compatibilité de cette généralisation avec l'enseignement du Prophète.

Chapitre 9 : La Contestation des Tarawih dans les Écrits des Salafs

L'auteur explore des écrits des Salafs et des savants, démontrant que la pratique des Tarawih a été contestée par plusieurs d'entre eux. Des exemples concrets, tels que le comportement d'Ibn Omar, Salim (son fils), Qassem ibn Mohammed Rilkama, et d'autres, montrent clairement une préférence pour la prière individuelle à domicile pendant le mois de Ramadan. Ces positions divergentes contredisent le prétendu consensus sur la légalité des Tarawih.

Chapitre 10 : L'Adoption de la Veillée Nocturne : Une Innovation Condamnée

L'auteur souligne le caractère innovant de l'adoption généralisée de la veillée nocturne (Tarawih) pendant le mois de Ramadan, en contradiction avec les pratiques du Prophète lui-même et des Salafs. Des paroles des descendants du Prophète et d'autres savants mettent en lumière l'incohérence théologique de cette pratique, qualifiée même d'hérésie.

Omar a demandé aux musulmans d’accomplir durant le mois du Ramadan, la prière nocturne en groupe à la mosquée, suite à quoi, Obay ibn Karb s’exclama comment nous ordonnes-tu à l’accomplissement d’une innovation ! Omar lui répondit « Quelle bonne innovation » Commentaire du Sahih Muslim de Moussa Chahine Lachine volume 3 page 538

ou encore, on lit :

Omar ibn Khattab a dit a Obay ibn Karb : « Les gens jeûne le jour et ne récitent pas correctement le Coran. Si tu récitais pour eux le soir ? » Obay ibn Karb lui répondit : « Ô prince des croyants ceci est une chose qui n’existe pas » ! Omar lui répondit : « Je sais que cela n’existe pas cependant c’est une bonne chose ». Ainsi, Obay ibn Karb dirigeait l’office en Vingt génuflexions. Hadith al mohktar volume 3 et 4 numéro 1161


Chapitre 11 : Le Témoignage des Salafs sur l'Hérésie des Tarawih

Des écrits de Salafs tels qu'Ibn Hormouz et l'Imam Malik sont présentés, corroborant le caractère innovant et même hérétique des Tarawih. L'Imam Malik, par exemple, préconise de prier chez soi, déclarant que l'innovation est égarement. Ces témoignages remettent en question le consensus supposé sur la légitimité des Tarawih.

Chapitre 12 : Les Mises en Garde des Savants contre l'Innovation des Tarawih

L'auteur explore les écrits de savants tels que Chawkani et Abi Oummat el-Baa’ili, qui mettent en garde contre l'innovation des Tarawih. Les termes utilisés, tels que "innovation" et "hérésie", soulignent la sévérité de la contestation théologique de cette pratique. Ces avertissements renforcent la position de l'auteur sur la nécessité de remettre en question la légitimité des Tarawih.

Conclusion : Le Combat pour la Vérité

La promotion conclut en réaffirmant le devoir de recherche de la vérité et de remise en question des pratiques religieuses qui ne reposent pas sur des fondements solides. L'auteur invite à un examen attentif des écrits des Salafs et des savants, mettant en lumière les divergences théologiques et les mises en garde contre les innovations telles que les Tarawih. Le lecteur est encouragé à prendre conscience de l'importance de l'authenticité des pratiques religieuses et à s'interroger sur la validité de celles qui contredisent les enseignements du Prophète et des Salafs.




Souhaitez-vous le livre La prière de Tarawih en version papier ?

  • OUI

  • NON


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page